Y aura-t-il une période d’évaluation?

Pays
Tous trouvés: 32
PaysY aura-t-il une période d’évaluation?Quelle est la durée standard de la période d’essai?
Allemagne - trial period
Certaines sociétés peuvent vous demander d'effectuer un essai d'une journée. Il est recommandé de ne pas refuser. Aucune durée précise n'est prévue par le code civil allemand, mais elle ne peut dépasser six mois. Il ne faut pas confondre cela avec l'emploi à l'essai, qui est par nature un contrat de travail temporaire (le principe de l'essai justifiant de fait la limitation du contrat).
Autriche - trial period
Il est possible que l'on vous demande d'effectuer une journée à l'essai. L'employeur doit vous payer cette journée. Elle dure un mois au plus. Pendant cette période d'essai, le contrat peut être résilié du jour au lendemain sans le moindre motif.
Belgique - trial period
D'un point de vue légal, une journée d'essai est impossible, sauf si elle est organisée par le biais d'une agence de travail intérimaire (ce qui signifie que vous serez payé pour cette journée). Un test pratique peut néanmoins être organisé sur le lieu de travail, mais celuici ne doit pas être plus long qu'il est nécessaire pour tester vos compétences. Entre sept et quatorze jours pour les ouvriers et entre un et douze mois pour les employés.
Bulgarie - trial period
Seulement dans le cadre de la période d'essai (voir ci-dessous). Les entreprises demandent généralement aux candidats d'effectuer une période d'essai/d'évaluation pouvant aller jusqu'à six mois, conformément au code du travail bulgare. Pendant cette période, l'employé peut être licencié sans préavis.
Chypre - trial period
Une période d'évaluation peut être négociée entre les deux parties, mais cela n'est pas défini par la loi ou par les conventions collectives. La période d'essai dure normalement un mois.
Croatie - trial period
D'un point de vue juridique, il n'est pas possible de faire travailler une journée pour évaluation. La période d’essai dure normalement entre un et trois mois.
Danemark - trial period
Non, cela n'est pas habituel, sauf dans certaines professions. Vous pouvez refuser. L'option la plus courante est une période d'essai contractuelle de trois mois.
Espagne - trial period
Les périodes d’évaluation pour les travail-leurs sont définies en fonction des divers types de contrats. Six mois au plus pour les techniciens qualifiés et deux mois pour les autres types de postes. S’il s’agit d’un contrato indefinido de apoyo a los emprendedores (contrat à durée indéterminée de soutien aux entrepreneurs), la durée de la période d’essai est d’un an. Pendant la période d’essai, le contrat peut être rompu par l’employeur comme par l’employé pour n’importe quelle raison.
Estonie - trial period
Non, cela n'est pas une pratique courante. Quatre mois, ou six mois pour les postes de l'administration publique.
Finlande - trial period
Une période d'évaluation est chose courante, mais pas pour tous les types de postes. La période d'essai ne dépasse normalement pas quatre mois.
France - trial period
Les tests font souvent partie de la procédure de recrutement. Les périodes d'évaluation ne sont toutefois pas chose courante. Si l'on vous demande d'en effectuer une avant de signer le contrat, elle doit être très courte et il ne peut s'agir d'un travail accompli au bénéfice de l'employeur. La période d'essai dure entre un jour et plu¬sieurs mois en fonction de vos qualifications et du type de contrat. Pour un contrat d'un mois, elle est généralement d'une semaine. Cette période peut être renouvelée une fois.
Grèce - trial period
Vous n’êtes nullement obligé d’accepter si l’employeur vous demande d’effectuer une période d’évaluation. Il y a une période d’essai de douze mois. En cas de rupture du contrat pendant cette période, l’employé licencié n’a droit à aucune indemnité.
Hongrie - trial period
Oui, presque sans exception. La période d'essai est généralement de trois mois, ou elle peut être prolongée jusqu'à trois mois si elle était plus courte au départ. Si une convention collective a été signée dans l'entreprise, la période d'essai peut durer jusqu'à six mois.
Irlande - trial period
Il est possible que l’on vous demande d’effectuer un test de trois à six mois. En remplacement de la période d’évaluation, une période d’essai peut durer jusqu’à un an. Le processus se poursuit jusqu’au moment où l’on vous annonce si vous avez été retenu ou non.
Islande - trial period
Une période d'évaluation n'est en principe pas nécessaire parce qu'il est très facile d'embaucher et de licencier quelqu'un, en Islande, et quand une personne commence un travail, la durée du préavis est très courte Vous devez être payé pour chaque journée ouvrée. Si vous devez en effectuer une, elle durera entre un et trois mois. Si l'employeur n'a pas l'intention de vous rémunérer, refusez et informez la Direction du travail ou un syndicat des pratiques de cet employeur.
Italie - trial period
Certains employeurs peuvent vous demander d'effectuer un test d'une journée ou une période d'essai. Vous avez le droit de refuser si la période envisagée dépasse le délai légal (ce qui dépend de la convention collective concernée). Il n'y a pas de période standard.
Lettonie - trial period
Non, il n’y a pas de période d’évaluation en Lettonie. L’employeur peut demander au travailleur d’effectuer une période d’essai. Celle-ci figure généralement dans le contrat de travail et peut durer jusqu’à trois mois. La période d’essai pour les postes gouverne-mentaux ou d’État peut durer jusqu’à six mois.
Liechtenstein - trial period
Il n'est pas courant d'avoir recours à une journée d'évaluation, mais cette méthode peut s'avérer utile dans certaines situations. Vous pouvez refuser, mais ne perdez pas de vue qu'il peut être intéressant pour vous de vous familiariser avec le poste. D'un à trois mois au maximum.
Lituanie - trial period
Oui, les périodes d'évaluation sont très courantes en Lituanie et elles sont prévues au contrat. La période d'essai peut durer jusqu'à trois mois.
Luxembourg - trial period
Oui, en général, il y a une période d’évaluation de trois mois pour un ouvrier non qualifié et de six mois pour un travailleur qualifié. La période d’essai dure six mois en général.
Malte - trial period
Non, on ne vous demandera pas d'effectuer un test professionnel parce que cela va à l'encontre de la législation actuelle. Cela signifie que vous pouvez refuser si jamais on vous demande d'en effectuer un. Elle varie entre six et douze mois, mais cela dépend de l'entreprise. Vous devez donc vous renseigner à ce sujet avant de commencer à travailler.
Norvège - trial period
Non, il n'est pas courant d'effectuer une journée à l'essai. Un employeur peut décider de vous embaucher d'abord à l'essai pour une période don¬née. Celle-ci ne peut dépasser six mois.
Pays-Bas - trial period
Oui, c’est probable. La durée de la période d’essai est de deux mois en moyenne.
Pologne - trial period
Les employeurs polonais préfèrent demander une période d'essai d'un à trois mois plutôt que de vous demander d'effectuer une journée d'évaluation. Voir ci-dessus.
Portugal - trial period
C'est de plus en plus courant. Certains employeurs préfèrent utiliser des contrats à court terme (par exemple, de trois à six mois) pour tester un employé. La durée légale de la période d'essai varie selon la durée du contrat et la complexité de la fonction. Pour les contrats à court terme, elle peut aller jusqu'à un mois. Pour les contrats à durée indéterminée, elle dure généralement entre trois et six mois.
République Tchèque - trial period
La période d'évaluation n'est pas une pratique légale. Les employés doivent avoir un contrat et percevoir un salaire pour tout travail effectué. L'employé ou l'employeur peut rompre le contrat à tout moment pendant la période d'essai, qui ne peut dépasser trois mois (six mois pour les cadres). Il est possible de négocier la durée de celle-ci (en vue de la réduire), mais en règle générale, les candidats acceptent la proposition de la société.
Roumanie - trial period
Le code du travail roumain mentionne la possibilité de prévoir une période d’évaluation pouvant aller de quatre-vingt- dix jours pour les postes non cadres à cent vingt jours pour les fonctions de direction. D’après le code du travail, chaque catégorie de travailleurs doit accomplir une période d’essai d’une durée variable.
Royaume-Uni - trial period
Les journées d’essai ne sont pas courantes, il est plus probable que vous devrez effectuer une période d’essai, à l’issue de laquelle vous toucherez votre salaire complet. Entre trois et six mois.
Slovaquie - trial period
Il est possible que l'on vous demande d'effectuer une journée d'essai. Comme cette pratique n'est pas légale, vous pouvez la refuser, mais cela peut conduire l'employeur à vous refuser le poste. Votre refus peut être considéré comme une illustration de votre manque de volonté de coopérer. La moyenne est de trois mois.
Slovénie - trial period
Oui, il est possible que l'on vous demande d'effectuer un test professionnel. Cela varie, mais elle dure habituellement entre trois et six mois.
Suède - trial period
Il est possible que l'on vous demande d'effectuer une journée à l'essai, mais vous avez le droit d'être payé pour celle-ci. La durée standard de la période d'essai est de six mois.
Suisse - trial period
Les tests professionnels sont très courants pour les postes peu qualifiés. Les tests d'une journée sont fréquents pour les emplois dans l'hôtellerie et le nettoyage. Ils doivent être payés. Vous ne pouvez les refuser que si l'employeur vous demande de les effectuer à titre gratuit. Les évaluations peuvent prendre un ou deux jours, mais ne sont pas rémunérées. Tout contrat commence par une période d’essai, qui fait souvent office de test. Elle peut s’étendre sur trois mois au plus. Vous pouvez démissionner ou être licencié immédiatement pendant cette période d’essai pour autant que les préavis contractuels soient respectés.
RSS fil pur cette liste

source: Commission européenne. Direction générale de l’emploi, des affaires sociales et de l’inclusion.
PRÊT À SAUTER LE PAS?

Study in Switzerland
BBA-Bachelor-220_1.jpg

Study in Poland
Privacy Policy