Travailler à l’étranger en Europe

Pays

Royaume-Uni - chercher un emploi

Langues officielles: anglais
Régime politique: monarchie constitutionnelle
Population: 63,9 millions d’habitants
Capitale: Londres
Monnaie: livre sterling (GPB)
Membre de l’UE ou de l’EEE: UE
Indicatif téléphonique: + 44
Suffixe internet: .uk

Pourquoi ce pays?

L'économie du Royaume-Uni est l'une des plus florissantes de la planète. Le secteur des services représente plus de 70 % du PIB, bien que les secteurs de la production automobile, aérospatiale et des produits pharmaceutiques restent eux aussi très forts.

La récession mondiale et la très lourde dette publique ont mis les finances publiques à rude épreuve, avec d'importantes pertes d'emplois dans les secteurs public et privé. Néanmoins, il y a toujours de la demande pour les ingénieurs dans les industries automobile, électrique et verte, les ingénieurs et les techniciens dans le secteur de l'énergie, les chefs cuisiniers dans les gastronomies thaïlandaise et asiatique, les consultants hospitaliers et les infirmiers de bloc opératoire, certains professionnels de l'informatique, et les chauffeurs de bus et de car. Des postes de travailleurs sociaux sont disponibles dans le secteur de la santé, et il y a une pénurie de travailleurs sociaux spécialisés dans l'enfance et la famille.

Chercher un emploi

La plupart des employeurs publient leurs offres sur le site de leur entreprise ou sur des sites de recrutement tels que Monster ou fish4jobs. Ils font aussi couramment appel à des agences de recrutement comme Adecco et Reed. On peut aussi trouver des offres d'emploi sur le site du gouvernement http://gov.uk et sur le portail EURES. Cer­tains emplois très qualifiés sont annoncés dans la presse nationale, par exemple dans The Guardian et dans The Times. Dans cer­taines industries, comme la construction et l'horticulture, les offres d'emploi sont sou­vent transmises par le bouche à oreille.

Conseils pour préparer sa candidature

La règle est de suivre à la lettre les instruc­tions. Il se peut que l'employeur fournisse un numéro de téléphone ou une adresse courriel pour que vous puissiez obtenir plus d'informations sur le poste vacant. N'uti- lisez-pas ce premier contact comme une opportunité de vous présenter si cela ne vous a pas été demandé.

Il arrive souvent qu'un employeur accepte un nombre limité de candidatures et qu'il ferme l'offre une fois ce nombre atteint. Assurez-vous donc que votre candidature est envoyée à temps, et toujours avant la date limite de dépôt des candidatures.

Quand vous remplissez un formulaire de candidature, assurez-vous de le sauvegar­der et envoyez-le dans un format compa­tible. Mentionnez le numéro de référence de l'offre et relisez le formulaire avec attention pour éliminer les fautes. Vérifiez l'orthographe en utilisant un dictionnaire britannique plutôt qu'américain et faites attention à la grammaire et à la structure des phrases.

Si la procédure demande un CV et une lettre de motivation, la lettre doit être brève (une page A4) et se borner aux faits. Dans le pre­mier paragraphe, expliquez les motifs de votre lettre. Dans le deuxième paragraphe, détaillez vos compétences et expériences pertinentes. Dans le troisième paragraphe, précisez que vous êtes disponible pour un entretien et mentionnez tout autre détail important sur vos engagements actuels. Terminez par une phrase brève indiquant que vous avez hâte de recevoir une réponse de l'employeur. Essayez d'utiliser dans votre candidature des mots-clés tirés de l'an­nonce du poste.

Est-il d'usage de joindre une photographie au CV?

Non, et votre date de naissance ne doit pas non plus figurer.

Les candidatures manuscrites sont-elles plus appréciées?

Non, les candidatures manuscrites doivent être évitées, à moins qu'elles ne soient demandées dans l'annonce.

Le CV de format Europass est-il largement utilisé et accepté?

Normalement, le CV de format Europass n'est pas reconnu par les employeurs britanniques. Plusieurs sites web donnent de bons conseils sur la façon de rédiger un CV pour le marché du travail britannique, dont le National Careers Service, Prospects AC et Monster.

Prendre contact par téléphone

Ne contactez l’employeur par téléphone que s’il vous le demande et après vous être assuré de posséder les compétences et l’expérience qu’il recherche. Certains employeurs organisent des entretiens préliminaires par téléphone. Si c’est le cas, l’employeur vous appellera à un moment prédéterminé. Préparez-vous à un entretien téléphonique aussi soigneusement qu’à un entretien personnel.

Dois-je envoyer mes diplômes avec ma candidature?

Non, ils vous seront normalement demandés à un stade ultérieur.

Devrais-je fournir des références, des lettres de recommandation ou un certificat de bonne conduite?

Les références sont mentionnées sur le formulaire de candidature ou devraient figurer dans votre CV. L'employeur vérifiera les informations que vous avez fournies auprès de votre personne de référence. Le mieux est de faire appel à votre employeur le plus récent, mais assurez-vous qu'il est en mesure de répondre en anglais. Les lettres de recommandation ne sont habituellement pas nécessaires.

Vous devrez prouver que votre casier judiciaire est vierge (Disclosing and Barring Service check) pour des postes dans le secteur de la sécurité ou impliquant de travailler avec des personnes vulnérables (enfants ou personnes âgées).

Durée moyenne entre la publication de l'offre et l'entrée en fonctions

Habituellement entre quatre et six semaines.

Se préparer pour l'entretien

Les recruteurs attendent des candidats qu'ils soient disponibles rapidement pour un entretien. Ils attendront du candidat qu'il soit motivé et qu'il maîtrise suffisam­ment l'anglais pour permettre une commu­nication efficace (à l'exception de certains emplois peu qualifiés, par exemple dans la cueillette des fruits, pour lesquels l'entre­tien peut se dérouler dans la langue mater­nelle des candidats, surtout s'il est organisé dans leur pays). Les candidats doivent être polis, ponctuels, de bonne présentation et capables de s'exprimer clairement.

Les employeurs et recruteurs sont légale­ment tenus de vérifier l'identité de tout can­didat avant de lui proposer un emploi. Le candidat doit se munir de son passeport ou de sa carte d'identité nationale (le docu­ment original) le jour de l'entretien, pour prouver qu'il est ressortissant ou parent d'un ressortissant de l'Espace économique européen (ou de la Suisse).

Conseils vestimentaires

Une tenue d'affaires (un costume/un tailleur) est recommandée. La cravate est de rigueur pour les hommes. Pour les femmes, la sobriété est de mise au niveau du maquillage et des bijoux. Quoi que vous portiez, vos vêtements doivent toujours être propres et bien repassés.

Qui sera présent?

Les entretiens sont généralement assurés par deux ou trois examinateurs, dont le supérieur hiérarchique direct pour le poste vacant et un représentant du service des ressources humaines.

Se serre-t-on la main?

Il est normal de serrer la main des examinateurs.

Les entretiens ont-ils une structure caractéristique?

L'ambiance est formelle, mais cordiale. Le candidat doit être attentif, réceptif et positif à propos de sa candidature. Il doit essayer de se détendre et de répondre aux ques­tions avec assurance et de la manière la plus complète possible.

L'employeur cherchera des exemples prou­vant que le candidat dispose des com­pétences nécessaires pour assumer la fonction. La ponctualité, la présentation et la motivation sont également des facteurs importants.

En règle générale, un seul entretien est organisé, parfois accompagné d'un test pour jauger les compétences techniques et les capacités de résolution des problèmes du candidat. L'entretien prend en général au maximum trente à quarante minutes. Les tests prennent au maximum vingt à trente minutes. La présentation, l'attitude et l'attention du candidat ne seront pas notées, mais elles produiront une impres­sion sur les membres du jury et sont donc importantes.

L'accent étant placé sur la compétence et l'adéquation avec le profil de la fonction, les sujets non professionnels sont très peu, voire pas du tout abordés. La motivation du candidat devrait ressortir clairement du for­mulaire de candidature et/ou des réponses données aux questions. Vous n'êtes pas tenu de donner des détails sur vos centres d'intérêt en dehors du travail, sauf si vous les utilisez pour illustrer votre aptitude à assumer une tâche en réponse à l'une des questions.

Parmi les questions courantes, on peut demander au candidat de donner des exemples d'une situation particulière et de la manière dont il l'a gérée. On pourrait vous demander de donner des exemples d'un moment où quelque chose s'est mal passé et de ce que vous avez fait pour cor­riger la situation, ou encore de décrire vos points faibles. Dans ce cas, montrez que vous savez comment gérer vos faiblesses.

Vers la fin de l'entretien, l'examinateur vous demandera si vous avez des questions. Pré­parez une ou deux questions à l'avance. Vous pouvez, par exemple, demander quelles sont les possibilités de progression à l'intérieur de l'entreprise ou bien quel type de formation l'entreprise propose.

Quelles sont les questions considérées comme inacceptables?

Les employeurs ne peuvent se livrer à une discrimination sur la base du sexe, de la race, du handicap, de la religion, de l'orientation sexuelle ou de l'âge. Les employeurs et recruteurs sont tenus de s'assurer que leurs questions ne sont pas discriminatoires et ne vous demanderont pas de divulguer des informations sur des sujets privés, sans lien avec le travail. Toutefois, il se peut que vous ayez à fournir des informations sur votre casier judiciaire.

Négocier votre salaire et vos avantages

Il est peu probable que vous ayez la moindre latitude pour négocier les condi­tions de l'employeur, sauf mention contraire dans l'offre d'emploi. La meilleure atti­tude à adopter est de se fier à l'offre de l'employeur et de postuler uniquement les emplois proposant un salaire et des condi­tions de travail satisfaisants.

La négociation du contrat est d'usage prin­cipalement pour les postes hautement qua­lifiés et très bien rémunérés. Le candidat devra justifier ses prétentions salariales en prouvant qu'elles correspondent aux normes du marché et à ses compétences et expériences. Vous pourrez demander une augmentation après avoir travaillé un cer­tain temps pour une entreprise, s'il s'avère que votre salaire ne correspond pas à ceux des employés exerçant un travail similaire. En tout cas, votre salaire sera normalement revu chaque année. Les congés payés sont inclus et la rémunération est généralement exprimée sous la forme d'un salaire annuel brut. Pour les professions telles que char­pentier ou maçon, le salaire est souvent cal­culé sur une base horaire.

Voici les avantages extralégaux les plus courants: aménagement du temps de tra­vail, assurance maladie (privée), interven­tion dans les frais de transport, indemnité de vie chère à Londres (un salaire majoré par rapport à la moyenne nationale si vous travaillez dans la capitale), mise à disposi­tion d'un véhicule de société, intervention dans les repas au restaurant de l'entreprise, intervention dans l'abonnement à une salle de sport ou à un club sportif, primes.

Y aura-t-il une période d’évaluation?

Les journées d’essai ne sont pas courantes, il est plus probable que vous devrez effectuer une période d’essai, à l’issue de laquelle vous toucherez votre salaire complet.

Quelle est la durée standard de la période d’essai?

Entre trois et six mois.

L’employeur rendra-t-il en charge les frais exposés pour ma venue à l’entretien?

Normalement non.

Quand recevrai-je une réponse?

Si vous êtes arrivé au stade de l’entretien, les employeurs et les recruteurs vous confirmeront si le poste vous est proposé ou non, en général une à trois semaines après l’entretien.

Obtenir un feed-back et d’autres types de suivi

Si vous n’êtes pas choisi, il se peut que vous receviez un feed-back sur votre performance lors de l’entretien dans le courrier vous annonçant vos résultats. Si ce n’est pas le cas, vous pouvez appeler l’employeur ou lui écrire pour demander un feed-back concernant votre entretien.

Combien de temps à l’avance dois-je me présenter à l’entretien?

Vous devriez arriver quinze à vingt minutes avant l'entretien. Attendez-vous à ce que l'employeur soit ponctuel.

date d'une dernière modification: 2014-09-26 10:28:50

source: Commission européenne. Direction générale de l’emploi, des affaires sociales et de l’inclusion.
PRÊT À SAUTER LE PAS?

Study in Switzerland
MBA_Master_220.jpg

Study in Poland
Privacy Policy