Travailler à l’étranger en Europe

Pays

Estonie - chercher un emploi

Pays: Estonie
Langues officielles: estonien
Régime politique: république parlementaire
Population: 1,3 million d’habitants
Capitale: Tallinn
Monnaie: euro (EUR)
Membre de l’UE ou de l’EEE: UE
Indicatif téléphonique: + 372
Suffixe internet: .ee

Pourquoi ce pays?

L'Estonie est connue pour ses technologies de l'information - Skype a été créé par deux Estoniens -, pour sa capitale médiévale, Tallinn, pour ses stations balnéaires, ses îles, ses châteaux romantiques et ses forêts qui recouvrent plus de la moitié de son territoire. Bien que leur pays soit souvent décrit comme le plus petit des États baltes, beaucoup d'Estoniens se considèrent comme des Nordiques plutôt que comme des Baltes, leurs racines ethniques et linguistiques étant plus proches de celles des Finlandais que de celles des Lituaniens ou des Lettons.

À la fin de l'année 2011, l'Estonie avait le plus bas niveau d'endettement public de l'Union européenne. La concurrence pour l'emploi est féroce sur le petit marché du travail du pays, en particulier en ce qui concerne les postes de cadre. Les emplois dans les services et la vente, ou d'opérateur de machine et d'équipement, sont ceux qui attirent le moins de candidatures par poste vacant, selon des chiffres récents.

Chercher un emploi

En Estonie il est courant de chercher un emploi en se faisant aider de ses amis et en consultant les annonces des journaux, les entreprises de recrutement, les portails internet et le service public de l'emploi, le Fonds estonien d'assurance chômage et ses antennes régionales (voir la page «Liens» du portail EURES). Parmi les autres portails estoniens consacrés à la recherche d'em­ploi, on trouve: CV-Online (http://cv.ee) et CV Market (http://cvkeskus.ee).

En général, un réseau de contacts person­nels est essentiel pour trouver un emploi. Si vous connaissez quelqu'un qui peut vous fournir des informations privilégiées, faites appel à cette personne. Connaissez-vous quelqu'un qui travaille dans une entreprise? Demandez-lui s'il peut vous aider.

Et utilisez les médias sociaux. Sur Facebook, devenez un «fan» de l'entreprise où vous souhaitez travailler, et suivez-la sur Twitter. Vous trouverez des informations auxquelles vous n'auriez autrement pas eu accès.

Conseils pour préparer sa candidature

En Estonie, il est très courant de postuler un emploi par l'intermédiaire d'une base de données sur l'internet. Il est conseillé de recourir à la candidature électronique, qui doit être courte et précise. Votre candida­ture écrite doit être lisible, grammaticale­ment correcte, brève et directe.

Il est très fréquent de devoir franchir plu­sieurs étapes après avoir proposé sa can­didature et son CV. Celles-ci peuvent comprendre un test de langue et d'apti­tude au travail. Finalement, si vous réus­sissez, vous recevrez une invitation pour un entretien.

Est-il d'usage de joindre une photographie au CV?

Cela dépend du candidat et n'est pas obli­gatoire. Dans environ la moitié des candi­datures envoyées en Estonie, une photo est jointe au CV.

Les candidatures manuscrites sont-elles plus appréciées?

Non, la lettre de motivation et le CV sont généralement dactylographiés et envoyés sous forme électronique.

Le CV de format Europass est-il largement utilisé et accepté?

Il est préférable d'utiliser le format national de CV.

Prendre contact par téléphone

Lorsque vous préparez un appel téléphonique, assurez-vous d'avoir sous la main l'offre d'emploi, la liste des compétences, votre CV et de quoi écrire. Cherchez la bonne personne de contact. Il doit normale¬ment s'agir d'un spécialiste des ressources humaines. Manifestez votre intérêt pour le poste et demandez où vous pouvez envoyer les documents requis. Soyez poli, écoutez, parlez lentement et clairement, en donnant des réponses précises et en fournissant des informations sur vos références. Soyez proactif.

Dois-je envoyer mes diplômes avec ma candidature?

Non, vous devrez vous munir de vos diplômes et de vos certificats de qualifications lorsque vous vous rendrez au premier entretien. Les copies sont acceptées. Ne présentez que votre diplôme du niveau le plus élevé. Vous n’avez pas besoin de présenter un diplôme daté d’il y a plus de dix ans s’il ne correspond pas au poste et aux compétences requises.

Devrais-je fournir des références, des lettres de recommandation ou un certificat de bonne conduite?

Les candidats doivent indiquer les coordon­nées de deux ou trois personnes de réfé­rence dans leur CV. Il peut s'agir d'anciens employeurs ou de personnes de l'école ou de l'université où vous avez étudié. Ceux-ci doivent pouvoir confirmer le contenu du CV et fournir de plus amples informations (de nature professionnelle uniquement) sur le candidat.

Un certificat de bonne conduite est obliga­toire pour les employés du service public. Certaines professions requièrent une confir­mation par la police de l'absence de casier judiciaire (par exemple d'infractions au code de la route pour les chauffeurs, etc.).

Durée moyenne entre la publication de l'offre et l'entrée en fonctions

Un mois en moyenne.

Se préparer pour l'entretien

Veillez à vous préparer suffisamment avant l’entretien, de façon à vous montrer confiant et concentré pendant la rencontre. Emportez un stylo et un bloc-notes, de manière à pouvoir prendre des notes pendant l’entretien. Ne vous asseyez pas avant d’y être invité. Soyez confiant, persuasif, et n’oubliez pas de sourire.

Conseils vestimentaires

La tenue dépend généralement de la fonc-tion. Habillez-vous de manière conventionnelle et confortable. Vous pouvez porter des bijoux.

Qui sera présent?

Assistent normalement à l’entretien le représentant officiel de l’employeur et les spécialistes des ressources humaines, voire parfois d’autres candidats, en cas d’entretien de groupe. Si vous participez à un test, attendez-vous à ce qu’il y ait deux à dix candidats. Les tests durent générale-ment entre trente minutes et une heure et demie.

Se serre-t-on la main?

Vous pouvez serrer la main de l’employeur pour le saluer mais attendez que celui-ci en prenne l’initiative. Soyez aimable et ouvert, tenez-vous bien droit, que vous soyez debout ou assis, parlez de manière audible et claire et regardez votre interlocuteur dans les yeux.

Les entretiens ont-ils une structure caractéristique?

Au début de la réunion, attendez-vous à un bref «échauffement» (sous la forme de quelques questions générales), puis à des questions plus précises sur votre personna­lité et vos motivations.

Présentez-vous ensuite brièvement. Il se peut que l'on vous interroge sur vos points forts et faibles et que l'on vous demande pourquoi vous êtes intéressé précisément par cette offre, ou encore que l'on vous pose des questions sur vos études, votre formation, votre expérience profession­nelle, vos loisirs, les conditions de travail et le salaire. Essayez d'être franc et aimable, mais ne vous montrez pas trop familier.

Attendez-vous à des questions sur vos res­ponsabilités, sur les conditions de travail, sur vos futurs collègues, sur les primes, sur le salaire et sur votre emploi précédent, vos responsabilités d'alors, et sur le motif pour lequel vous l'avez quitté.

Les candidats peuvent normalement demander des informations supplémen­taires sur le poste et sur l'entreprise à la fin de l'entretien.

Quelles sont les questions considérées comme inacceptables?

Les informations relatives à votre vie privée (par exemple, sur votre orientation sexuelle, vos convictions religieuses, votre désir d'avoir des enfants, vos maladies, votre situation financière) sont considérées comme strictement privées.

Négocier votre salaire et vos avantages

La négociation du contrat peut concerner la date d'entrée en fonctions, le salaire et les primes. Le salaire peut être négociable, mais cela dépend du poste et de la société. Le salaire est habituellement calculé sur une base hebdomadaire. Les congés payés sont compris dans la rémunération et régis par la législation estonienne. Les primes annuelles ne peuvent être négociées séparément.

Les avantages annexes suivants sont pos­sibles mais peu courants: véhicule de société, remboursement des frais de dépla­cement, compensation des activités spor­tives (salle de sport, piscine, etc.). Dans le secteur privé, ces avantages peuvent être négociés. Les avantages complémentaires se négocient avec votre supérieur direct.

Y aura-t-il une période d’évaluation?

Non, cela n'est pas une pratique courante.

Quelle est la durée standard de la période d’essai?

Quatre mois, ou six mois pour les postes de l'administration publique.

L’employeur rendra-t-il en charge les frais exposés pour ma venue à l’entretien?

Non, cela est peu probable.

Quand recevrai-je une réponse?

La plupart (60 %) des entreprises communiquent les résultats de la procédure de recrutement dans les deux semaines qui suivent l'entretien. Les autres (40 %) n'en-voient pas de réponse.

Obtenir un feed-back et d’autres types de suivi

Il peut arriver que l'employeur s'attende à ce que vous assuriez vous-même le suivi de l'entretien. Au terme de celui-ci, vous pouvez demander à quelle échéance vous pouvez espérer une réponse. Si vous ne recevez pas de nouvelles dans le délai prévu, vous pouvez appeler l’employeur et lui demander les résultats de la procédure. Après l’entre¬tien, vous pouvez envoyer un courrier électronique à l’employeur pour le remercier du temps qu’il vous a consacré. Cela montrera que vous êtes intéressé par le poste et aidera l’employeur à se souvenir de vous.

Combien de temps à l’avance dois-je me présenter à l’entretien?

Il est fortement conseillé d’être ponctuel à l’entretien. Un retard sans raison valable n’est pas acceptable. Le mieux consiste à arriver quelques minutes à l’avance.

date d'une dernière modification: 2014-09-25 12:58:16

source: Commission européenne. Direction générale de l’emploi, des affaires sociales et de l’inclusion.
PRÊT À SAUTER LE PAS?

Study in Switzerland
MBA_Master_220.jpg

Study in Poland
uwm_220_eng.gif
Privacy Policy