Chercher un emploi

Répondre aux questions

Préparez-vous bien à la portée des questions qui pourraient être posées. La plupart des questions porteront probablement sur votre expérience, sur vos compétences et sur votre motivation. La personne avec qui vous passez l'entretien doit être persuadée que vous êtes vraiment motivé pour le poste. Expliquez-lui que vos points forts et vos centres d'intérêt correspondent à ceux que l'employeur recherche. Répondez entièrement aux questions mais de façon concise. N'évoquez que les faits susceptibles d'intéresser votre employeur. Soyez poli, honnête et professionnel. Ne mentez jamais.

Soyez clair et concis dans vos réponses et n'utilisez pas de jargon ou d'acronymes. Voici quelques questions communément posées par les employeurs lors des entretiens.

Pourquoi voulez-vous ce travail?

Que pouvez-vous apporter à notre entreprise?

Dites-moi quelque chose à propos de vous-même. Qui êtes-vous?

Quels sont vos points forts et vos points faibles?

Pourquoi voulez-vous travailler dans ce pays?

Combien de temps comptez-vous rester dans ce pays?

Pourquoi avez-vous quitté votre emploi précédent?

Vos qualifications sont-elles adaptées au poste que nous proposons?

Attendez-vous à devoir donner des exemples concrets pour démontrer votre motivation et vos compétences.

QUESTIONS PIÈGES

Répondez avec diplomatie aux questions concernant vos points faibles ou l'inadéquation de vos qualifications. Essayez de présenter vos points faibles comme des avantages. Contre­balancez les expériences négatives en citant plusieurs exemples de choses qui se sont bien passées et que vous avez su gérer correctement.

Préparez votre réponse à la question de savoir pourquoi vous avez quitté vos postes ou vos employeurs précédents. Répétez-les devant vos amis et votre famille. Ils devraient vous dire honnêtement si vos réponses sont convaincantes.

QUESTIONS PERSONNELLES

Certains entretiens peuvent aborder des sujets d'ordres autres que professionnels. Certains domaines sont toutefois considérés comme privés, et les candidats ne doivent pas se sen­tir obligés de répondre aux questions qui les évoqueraient. Tous les pays ont des lois contre la discrimination, conformément aux règles de l'UE en matière d'orientation sexuelle, d'âge, de handicap, de race ou d'origine ethnique et de religion. Les opinions politiques, la santé, la situation matrimoniale et les projets familiaux sont également des sujets qui ne doivent pas être abordés au cours de l'entretien. Si l'entretien comporte ce type de question, il vous est conseillé de demander: «Quel est le rapport avec l'emploi auquel je postule?»

POSER DES QUESTIONS

En général, gardez vos questions pour la fin de l'entretien. Ces questions peuvent porter sur: l'organigramme de l'entreprise, la journée type d'un employé à ce poste, le délai néces­saire pour obtenir une réponse, un feed-back, et les programmes de qualification et de for­mation du personnel de l'entreprise.

PARLER D'ARGENT

Les discussions concernant le salaire dépendent du pays et du poste visé (voir les fiches des divers pays dans cette brochure pour des conseils précis sur ce point). En cas de doute, attendez-vous à ce que votre employeur aborde le sujet. Évitez de parler de vos exigences salariales lors de votre premier entretien. Dans de nombreux pays, il est courant d'attendre que l'employeur propose un poste avant de négocier le salaire et les autres avantages.

Vous aurez sans doute plus facilement la possibilité de négocier votre salaire et vos avan­tages avec une petite entreprise, les grandes entreprises se servant généralement d'une échelle de salaires préétablie.

La façon d'exprimer le salaire, à l'heure, à la journée, au mois ou à l'année, varie d'un sec­teur et d'un pays à l'autre. Veuillez consulter les fiches des divers pays pour plus de détails.



source: Commission européenne. Direction générale de l’emploi, des affaires sociales et de l’inclusion.
PRÊT À SAUTER LE PAS?

Study in Malaysia
Berjaya_220.jpg

Study in Poland
Privacy Policy